Call to action : 7 bonnes pratiques en 2021 avec des exemples

Si vous souhaitez apprendre à rédiger un « Call to action » parfait qui captivera votre public cible, et qui augmentera vos conversions, cet article a été rédigé en pensant à vous.

L’une des principales raisons pour lesquelles la plupart des « landing pages », et des pages de vente, ne convertissent pas les prospects en clients, est due à un call to action (CTA) inadapté, qui n’inclut aucun sentiment d’urgence.

Tous les messages d’appel à l’action ne sont pas égaux.

La plupart des spécialistes du marketing numérique B2B n’utilisent pas de CTA efficaces pour engager leurs clients. Et, pire encore, certains n’utilisent aucun CTA.

Selon Small Biz Trends, 70% des sites B2B n’ont aucun appel à l’action.

Rédiger un message d’appel à l’action qui encouragera les visiteurs à prendre les bonnes décisions n’est pas une tâche facile.

Développer un sentiment d’urgence, sans être insistant, est assez compliqué.

Les 7 tactiques ci-dessous devraient vous donner une bonne base de réflexion pour rédiger vos call to action dans vos messages marketing.

call to action

Tactique n°1: proposer un essai gratuit

Oubliez le freemium. Utilisez plutôt un essai gratuit.

Il y a certains appels à l’action sur lesquels vous ne pouvez pas vous empêcher de cliquer, et la tactique CTA « d’essai gratuit » en fait partie.

Cela fonctionne particulièrement bien pour les entreprises qui vendent des logiciels en tant que service (SaaS).

Ne craignez pas de proposer un essai gratuit ou un ebook gratuit aux internautes.

Il est essentiel de guider vos visiteurs à chaque étape du processus d’achat. Cela vous aide à identifier ce qui est efficace, et ce que vous pouvez ignorer.

Les éventuelles objections et critiques des clients vous aideront à augmenter vos taux de conversion.

A titre d’exemple, Shopify a multiplié par 10 ses revenus en 3 ans, et compte désormais plus de 175 000 utilisateurs, en partie grâce à son essai gratuit de 14 jours.

Si vous voulez que vos clients agissent, vous devez les aider, en supprimant tous les obstacles possibles.

N’oubliez pas qu’ils ont beaucoup de questions, et attendent de vous que vous leur fournissiez la bonne solution.

Si vous leur demandez d’acheter après leur première rencontre avec votre marque, 84% d’entre eux quitteront votre site sans rien faire.

Mais, si vous leur offrez un essai gratuit, vous pourrez augmenter vos conversions jusqu’à +300%.

Cependant, lorsque vous utilisez des essais gratuits, vous devriez faire attention à ne pas perdre les utilisateurs à la fin de la période d’essai.

A cet égard, plusieurs études révèlent qu’un grand pourcentage d’utilisateurs, qui se sont inscrits pour un essai gratuit, ne sont pas passés à une solution premium (payante) après la période d’essai.

Grâce aux tests A/B et au suivi de vos métriques, vous serez en mesure de déterminer la durée optimale à utiliser pour votre essai gratuit.

Laquelle de ces solutions conviendrait le mieux pour vous : une période d’essai gratuite de 14 ou 30 jours ? C’est difficile à dire.

Au lieu de deviner, faites des tests pour savoir quelle période convient le mieux à votre activité, et conduit à plus de conversions vers votre produit premium.

Par exemple, Moz propose un essai gratuit de 30 jours :

Shopify propose pour sa part un essai gratuit de 14 jours, tandis que Bigcommerce a choisi une période d’essai gratuite de 15 jours.

Ces grandes marques, quelle que soit leur base de clients, offrent toujours des périodes d’essai gratuites aux nouveaux utilisateurs.

Tactique n°2 : rédiger un CTA axé sur les avantages de votre produit

Votre appel à l’action doit offrir une forme d’avantage au client. Sinon, votre taux de clics en souffrira.

A titre d’exemple, pourquoi pensez-vous que Google est-il si passionné par la valeur que vous apportez à un contenu ? C’est à cause de ses utilisateurs.

Les gens recherchent désespérément les meilleures réponses possibles lorsqu’ils utilisent Google comme moteur de recherche. Si Google ne fournit pas les bonnes réponses, ils passeront à Bing ou à un autre moteur de recherche.

L’avantage pour ses utilisateurs est l’accès aux meilleures informations.

Dans le même ordre d’idées, votre appel à l’action doit montrer un avantage à vos utilisateurs. Si les gens ne sont pas sûrs de la valeur que votre bouton CTA offrira, ils ne cliqueront pas dessus.

Vous pouvez par exemple promettre à vos prospects de « doubler leur trafic en 30 jours ».

A noter que l’emplacement et la couleur des boutons de vos boutons d’appel à l’action sont aussi importants que le message.

Certains spécialistes du marketing obtiennent plus de conversions lorsque le bouton est placé à droite du contenu.

La couleur du bouton fonctionne souvent mieux en contraste avec le thème de couleur principal de la page.

Un bouton CTA rouge surpasse-t-il un bouton vert ? C’est difficile à dire.

Vous devez tester chaque élément de votre appel à l’action, y compris la couleur et la conception des boutons.

Tactique n°3 : permettez aux internautes d’obtenir immédiatement le produit ou le service qu’ils souhaitent

Lorsque vos clients accèdent à votre landing page ou à votre boutique, ils ont des questions, telles que « vais-je obtenir immédiatement une satisfaction maximale en achetant ce produit ou en m’inscrivant à la newsletter de ce site ? »

Lorsqu’il s’agit de persuader les internautes d’agir en ligne, en particulier lorsque vous vendez un produit numérique (par exemple, un ebook ou un logiciel), même un léger retard à leur donner ce qu’ils attendent affectera négativement votre taux de conversion.

Comprenez que le Web est un espace virtuel. Par conséquent, il est plus difficile de faire confiance à quelqu’un.

Ainsi, si un internaute achète un logiciel en ligne, il s’attend à pouvoir le télécharger immédiatement.

Une bonne tactique consiste à indiquer clairement comme texte d’appel à l’action les mots « Téléchargez maintenant » ou « Essayez maintenant ».

Tactique n°4 : jouer sur la curiosité des internautes

Lorsque vous utilisez efficacement la curiosité, cela entraîne généralement une augmentation des ventes.

L’une des règles d’or est de dire aux internautes ce que vous faites, et les résultats que vous obtenez, mais pas tous les détails sur la façon dont vous le faites.

La curiosité est le désir de savoir quelque chose.

Si vous rédigez votre message d’appel à l’action de manière à créer le désir chez vos prospects, ils seront plus disposés à cliquer.

Et, plus votre CTR est élevé, plus vous réaliserez de ventes.

Augmenter la curiosité de votre client pour votre produit n’est pas une question de pure chance. Les déclencheurs émotionnels tels que la confiance, le plaisir, la surprise, le plaisir et, surtout, la satisfaction, suscitent la curiosité de vos utilisateurs.

Lorsque les gens vous font confiance, ils sont plus enclins à appuyer sur le bouton d’action. Dans le même ordre d’idées, lorsque les gens sont ravis du contenu de votre landing page , ils cliquent, car ils perçoivent un avantage.

La curiosité donne envie de sauter sur une offre, car vous pouvez imaginer la récompense et comment celle-ci peut améliorer votre vie. C’est une quête émotionnelle pour en savoir plus et avoir plus.

Votre public cible est constitué d’êtres humains qui font des choix rationnels et / ou émotionnels, en fonction des informations dont ils disposent.

Utilisez la curiosité pour évoquer des émotions qui persuaderont vos clients d’acheter. Même dans les achats B2B, les émotions comptent plus que la logique.

Créer de l’urgence contribue également à attiser la curiosité. Un sentiment d’urgence oblige les gens à « l’obtenir maintenant avant qu’il ne disparaisse », tandis que la curiosité pousse un utilisateur à rechercher une récompense ou un avantage.

Lorsque les deux éléments sont présents, vous verrez toujours des taux de clics et de conversion plus élevés pour vos offres. Voici un excellent exemple :

Dans cet exemple, l’utilisateur s’attend à trouver les informations souhaitées lorsqu’il insère l’URL de son site Web dans le champ, et qu’il clique sur le bouton « Show me My Heatmap ».

Notez que pour susciter la curiosité, vous devez être honnête avec vos clients.

Ne les attirez pas avec des mots puissants et des boutons d’action, seulement pour leur donner autre chose que ce que vous avez promis.

Lorsque vous promettez de donner aux utilisateurs des vidéos gratuites, faites-le. Tenez-vous-en à votre promesse et votre taux de conversion sera élevé.

Tactique n°5 : exposez le problème, puis proposez la solution

Le plus souvent, ce qu’il faut pour écrire un appel à l’action qui encourage le client à cliquer, est une compréhension profonde de ses problèmes.

Identifiez le problème de vos clients

Votre capacité à identifier les problèmes de votre cible fait toute la différence.

Lorsque vous comprenez les problèmes qu’ils rencontrent, vous serez mieux en mesure de fournir les bonnes solutions.

Par exemple, si vous êtes un expert du trafic Web, et que votre responsabilité est d’augmenter la génération de prospects, vous devriez d’abord configurer une landing page pour convertir les visiteurs en prospects.

Ensuite, vous pourrez proposer un ebook gratuit ou un essai gratuit pour persuader les visiteurs de s’inscrire à votre site.

Par ailleurs, si vous envisagez de lancer une campagne publicitaire sur Google Ads, votre landing page doit être prête avant que vous ne rédigiez votre texte publicitaire.

Dans ce cas, le problème dominant de votre audience n’est pas le trafic Web, mais l’optimisation de votre landing page.

Après tout, si la landing page n’est pas optimisée pour convertir les visiteurs en prospects, le trafic n’aidera pas à obtenir de bons résultats.

Vous pouvez utiliser un site comme Quora pour vous aider à identifier les problèmes de votre cible.

Si votre cible cherche un moyen d’obtenir du trafic gratuitement, lui conseiller de faire de la publicité sur Google Ads ne résoudra pas son problème.

Dans le même ordre d’idées, si votre appel à l’action n’est pas corrélé aux problèmes de vos clients, vous obtiendrez peu ou pas de clics du tout.

Trouvez donc un moyen d’identifier les problèmes de vos clients, et tirez parti de cela pour les attirer vers votre offre.

Suscitez l’intérêt de vos clients

Après avoir identifié un problème dominant, et avant de proposer une solution, vous devez susciter l’intérêt de vos clients.

Si vous n’abordez pas le problème de front en évoquant émotionnellement le sentiment d’urgence, les consommateurs ne sauront jamais que vous avez la solution.

N’oubliez pas que vous pouvez évoquez un problème dans le titre, les sous-titres, et les points clés de votre landing page. Chacun de ces éléments augmentera ou diminuera les conversions pour votre incitation à l’action.

Si votre public cible est composé de propriétaires d’entreprise qui en ont assez de créer vainement du contenu pour générer du trafic et augmenter leurs ventes, vous pouvez en tirer parti lorsque vous rédigez le titre de votre landing page. Votre titre pourrait ainsi ressembler à ceci : « Arrêtez de rédiger du contenu. Utilisez cette méthode en 3 étapes pour transformer votre ancien contenu en une machine génératrice de leads ! »

Offrez une solution aux problèmes de vos clients

Vous devez proposer une solution aux problèmes auxquels vos utilisateurs sont confrontés.

Il ne suffit pas d’identifier et d’exposer le problème. Votre travail consiste à mettre une solution à disposition de vos clients.

Un exemple de marque qui sait comment proposer la bonne solution est Webnode, qui permet aux utilisateurs de créer facilement des sites Web, surtout s’ils ne savent pas coder. Leur appel à l’action est percutant :

Tactique n°6 : Utilisez un Cliffhanger stratégique

Les Cliffhangers sont principalement utilisés par les auteurs de fiction et les scénaristes. Un cliffhanger est une fin non résolue dans une partie d’un drame ou d’un livre sérialisé, qui laisse le public ou le lecteur impatient de savoir ce qui va se passer ensuite.

Les cliffhangers peuvent également être utilisés par les spécialistes du marketing.

Il faut que les internautes cliquent sur votre bouton d’incitation à l’action, quelle que soit la conception du bouton, sinon vous n’obtiendrez aucune conversion.

Le CTA est le point de basculement entre le temps « rebond » et « conversions ».

Ce sont les cliffhangers qui incitent les fans et les cinéphiles à suivre le prochain épisode d’une série télévisée ou d’un film.

Hollywood fait un excellent travail pour segmenter un film en une série de films, de sorte que le public voudra regarder tous les films de la série pour savoir ce qui se passe à la fin.

Si vous utilisez la même stratégie pour rédiger votre message d’appel à l’action, votre public cible sera obligé de cliquer sur le texte du bouton pour découvrir ce qu’il y a de l’autre côté.

Voici un exemple de stratégie de cliffhanger :

Les Cliffhangers peuvent être appliqués dans n’importe quel domaine.

Si vous êtes un développeur Web indépendant, vous pouvez écrire trois messages d’appel à l’action différents qui plairont aux clients à la recherche de conception Web WordPress, de conception Web HTML, et de conception Web Joomla.

La rédaction d’un article de blog avec un cliffhanger conduit à plus d’engagement à mesure que chaque article de blog s’appuie sur le précédent.

Tactique n°7 : offrez un bonus

Nous avons tous envie d’une récompense.

Les êtres humains en général ne peuvent pas résister à l’attrait d’un avantage, tels que par exemple un livre électronique gratuit.

Ainsi, un moyen efficace d’attirer et de fidéliser plus de clients consiste à leur offrir un bonus. Vous devriez également commencer à offrir un bonus dans votre message d’appel à l’action.

Lorsqu’une entreprise ou un fournisseur de services vous donne la possibilité d’économiser de l’argent lors de la commande, c’est une forme de récompense.

La plupart des fournisseurs de services de télécommunications utilisent des « bonus », tels que des économies supplémentaires, la livraison gratuite, ou des remises. Dans ce cas, le texte du bouton d’appel à l’action est essentiel.

FAQ sur le call to action

Quels sont les types de CTA les plus convaincants ?

Proposez un essai gratuit, proposez un avantage, présentez une gratification instantanée, suscitez la curiosité, proposez une solution, offrez un bonus, ou utilisez un cliffhanger.

Quel est le processus de résolution des problèmes pour les CTA ?

Identifiez un problème, suscitez l’intérêt, et proposez une solution.

Comment rédiger des CTA sur les avantages du produit ?

Concentrez-vous sur les résultats que les clients obtiendront lorsqu’ils achèteront ou convertiront.

Quelque chose comme « Doublez votre trafic en 30 jours avec notre cours à 99 € » ou « Obtenez 5 clients supplémentaires ce mois-ci avec cette méthode éprouvée. »

Conclusion

Votre landing page, votre page de contact, vos bannières promotionnelles, ou vos campagnes publicitaires, généreront des prospects et des clients de qualité pour votre entreprise lorsqu’ils cliqueront sur votre bouton d’appel à l’action.

Un taux de clics élevé entraînera un taux de conversion plus élevé, si tous les autres éléments (tels que votre entonnoir de vente et votre offre) sont bien optimisés pour vos clients cibles.

Si vous pouvez persuader une poignée de personnes de faire cela chaque jour, vous verrez des ventes en constante augmentation.

Gardez à l’esprit que vous devez tester encore et encore vos messages d’appel à l’action, ainsi que la conception de vos boutons.

Il n’y a pas de règle unique pour rédiger un CTA convaincant. Ce n’est qu’en testant des variantes que vous pouvez être sûr de ce qui fonctionne.


popeo

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *