Comment éviter des clics frauduleux sur vos publicités en ligne ?

Vous avez travaillé dur pour perfectionner votre campagne publicitaire, créer des landing pages stimulantes, et accroître vos ventes.

Vos annonces viennent d’être mises en ligne, mais il y a un gros problème : les internautes cliquent sur vos annonces encore et encore sans aucune intention d’acheter quoi que ce soit.

Cela semble dramatique, mais la fraude au clic est une chose dont les annonceurs doivent avoir conscience. Les annonceurs perdent plus de 5 millions d’euros par an dans le monde.

Se prémunir contre la fraude aux clics peut faire la différence dans le succès de vos publicités.

Qu’est-ce que la fraude aux clics ?

Lorsque vous diffusez une annonce publicitaire sur Google Ads, ou sur toute autre plateforme publicitaire, vous payez chaque fois que quelqu’un clique sur votre annonce.

Si vous faites bien les choses, vous pouvez vous attendre à ce qu’un bon nombre de ces clics génèrent des ventes.

Pour les annonces mobiles via Google Ads, le taux de conversion moyen est de 3,48%.

Que se passe-t-il si des internautes cliquent sur votre annonce, sans aucune intention de faire un achat ?

C’est de la fraude aux clics, et cela peut être un problème pour les annonceurs.

Si des personnes (ou des robots) cliquent frauduleusement sur vos annonces, cela peut signifier que vous payez pour des clics qui ne sont pas réels.

Cela peut épuiser vos dépenses publicitaires quotidiennes, ce qui signifie que vous n’atteignez jamais votre public cible avec votre message.

La fraude aux clics est quelque chose que les moteurs de recherche prennent au sérieux. A titre d’exemple, Google a mis en place des systèmes et des algorithmes pour les combattre.

Le problème est que la fraude aux clics est très difficile à repérer, ce n’est donc pas une science parfaite.

Il est toujours possible que des internautes malintentionnés cliquent sur vos annonces, et impacte ainsi négativement votre budget publicitaire.

Les types de fraude aux clics

La fraude aux clics est très simple : quelqu’un clique sur vos publicités avec l’intention de vous faire dépenser de l’argent pour rien.

Pourquoi certains internautes font-ils cela, et quels sont les avantages pour eux ?

Il existe deux principaux types de fraude aux clics.

La fraude par des concurrents

Il arrive que des concurrents déloyaux vous fassent dépenser beaucoup d’argent, sans que vous n’obteniez un quelconque retour.

Vos concurrents ont tout à gagner à cliquer frauduleusement sur vos publicités.

En effet, cela vous fait payer pour des clics qui n’ont aucune chance de convertir, et de surcroît, vous gaspillez votre budget quotidien plus rapidement.

L’intérêt pour vos concurrents est qu’il y a moins de concurrence pour diffuser leurs annonces plus tard dans la journée. Cela leur coûte donc moins cher.

Ces clics de mauvaise qualité peuvent également avoir un impact sur le score de votre annonce. Votre annonce est donc diffusée moins souvent, et votre coût par clic (CPC) augmente.

La fraude par les éditeurs

Vos concurrents profitent de la fraude au clic en faisant du mal à votre activité.

Il y a également un autre acteur dans cette équation qui bénéficie directement du clic sur votre annonce : l’éditeur.

Si vous diffusez des annonces visuelles (annonces sur des sites Web tiers), l’éditeur reçoit un pourcentage de ce que vous payez à Google pour chaque clic.

Plus de clics sur vos annonces équivaut à plus de revenus pour l’éditeur.

Tous les sites Web ne sont pas parfaitement dignes de confiance, et il y a eu des cas de fraudes publicitaires à grande échelle ces dernières années.

Comment savoir si la fraude aux clics affecte votre site Web ?

Une grande partie du succès avec les publicités en ligne dépend de l’interprétation des données.

En affinant votre stratégie publicitaire, vous pouvez déterminer si une fraude aux clics affecte ou non votre site Web.

Pour savoir si vous êtes victime d’une fraude publicitaire, vous devez voir ce qui se passe une fois que les internautes cliquent sur votre annonce, et d’où proviennent ces clics.

Pour ce faire, vous pouvez collecter les adresses IP des utilisateurs, les heures des clics, et leur user-agent.

Ces informations vous aideront à identifier un grand nombre de clics pouvant provenir de la même personne sans jamais aboutir à une action.

Si vous voyez beaucoup de clics à partir de la même adresse IP, cela peut soulever des soupçons.

Vous pouvez ensuite vérifier l’adresse IP sur un site Web tel que www.whatismyip.com pour voir d’où proviennent ces clics.

Bien que les personnes qui se livrent à une fraude aux clics sophistiquée ont des moyens de cacher des informations importantes, cela peut vous donner une idée de votre cible.

Si vous avez des soupçons, il peut être opportun de contacter Google et de signaler le problème afin qu’ils puissent l’examiner plus en détail.

Comme toujours, les indices se trouvent dans les données, donc si vous êtes expérimenté dans le domaine de la publicité en ligne, et que quelque chose ne va pas avec vos statistiques, cela vaut toujours la peine d’enquêter.

Pourquoi est-il important d’éliminer la fraude aux clics ?

Vous avez de nombreuses options en matière publicitaire, et vous avez choisi la publicité en ligne, car celle-ci vous offre un certain retour sur investissement.

Mais si vous êtes victime d’une fraude aux clics, vous n’allez pas voir le retour sur votre investissement espéré.

Selon PPC Protect, 11% de tous les clics sur les recherches payantes, et 36% des clics sur les annonces visuelles, sont frauduleux, ce n’est donc pas quelque chose à ignorer.

5 étapes pour éviter la fraude aux clics

La fraude aux clics peut être difficile à détecter, mais vous pouvez prendre certaines mesures pour l’empêcher.

Il n’y a pas de moyen infaillible pour éliminer la fraude aux clics, mais si vous en êtes conscient, vous pouvez limiter son impact.

Voici cinq étapes que vous pouvez suivre pour limiter l’impact de la fraude aux clics sur vos publicités en ligne.

Configurer des exclusions IP dans Google Ads

Si vous avez parcouru vos données, et en avez conclu que certaines adresses IP cliquent sur vos annonces de manière frauduleuse, vous pouvez les bloquer via Google Ads.

Cela signifie que vos annonces ne seront pas diffusées aux adresses IP que vous avez identifiées comme frauduleuses.

Dans votre compte Ads, accédez à l’onglet Paramètres et choisissez les exclusions IP.

A noter que certaines fraudes sont assez sophistiquées, ce n’est donc pas une méthode infaillible.

Réfléchissez à la manière dont vous diffusez vos annonces visuelles

Selon PPC Protect, les publicités visuelles sont beaucoup plus sujettes à la fraude aux clics.

Cela a du sens, car il peut y avoir une fraude aux clics côté éditeur, lequel n’est pas présent dans les annonces du réseau de recherche.

Cependant, vous contrôlez la manière dont vos annonces visuelles sont diffusées, et une option consiste à vous concentrer sur le reciblage (retargeting).

Si vous diffusez des annonces de retargeting, elles ne seront visibles que par les personnes qui ont déjà visité votre site Web.

Cela signifie que l’éditeur ne pourra pas voir vos annonces sur son site, et ne pourra pas continuer à cliquer dessus.

Le reciblage est un excellent moyen de cibler votre public à différentes étapes du parcours client, et il a également l’avantage supplémentaire de rendre plus difficile le clic frauduleux sur vos annonces.

Concentrez-vous sur le ciblage publicitaire

Plus vos annonces sont ciblées, plus elles ont de chances de réussir.

De plus, le ciblage rend potentiellement vos annonces moins vulnérables à la fraude aux clics.

De nombreuses fermes de clics sont concentrées dans des emplacements spécifiques (généralement des pays à faible revenu). Vous pouvez donc limiter votre risque en excluant ces pays (et ces langues) de votre ciblage.

Vous devez diffuser vos annonces auprès de personnes qui agiront. Il est donc important de cibler vos annonces sur ce public.

Non seulement le fait de concentrer votre attention sur une zone géographique plus petite peut rendre vos annonces plus efficaces, mais il peut également être plus difficile pour les internautes de cliquer dessus de manière frauduleuse.

Encore une fois, ce n’est pas une science, et il est très difficile d’arrêter complètement la fraude aux clics (si Google le pouvait, il le ferait).

Toutefois, un bon ciblage pourrait vous permettre d’améliorer votre retour sur investissement, tout en vous protégeant.

Les publicités sur les réseaux sociaux

Les publicités sur les réseaux sociaux sont beaucoup moins basées sur des mots clés que les publicités payantes sur les moteurs de recherche.

Cela rend beaucoup plus difficile pour les internautes de saisir un mot clé et de voir votre annonce.

Les plateformes comme Facebook ont ​​tellement d’informations sur leurs utilisateurs, que vous pouvez cibler précisément votre public.

Cela réduit les risques de fraude aux clics et vous permet d’obtenir un meilleur retour sur vos annonces payantes.

Contrairement aux annonces visuelles, il n’y a pas d’éditeurs tiers sur les plateformes de médias sociaux. Cela élimine donc la fraude aux clics des éditeurs.

Utilisez le logiciel de protection contre la fraude aux clics

Il existe de nombreux fournisseurs de services contre la fraude aux clics. Des sociétés telles que ClickCease, Oracle, CHEQ et PPC Shield surveillent vos annonces à l’aide d’algorithmes pour détecter les fraudes. Ils mettent en quarantaine les clics frauduleux.

Ces solutions ont tendance à coûter environ 50 $ par mois pour un forfait de base et peuvent vous faire économiser de l’argent.

Choisir d’investir dans ce type de protection dépend de l’ampleur de vos campagnes publicitaires, et si vous avez des soupçons d’une fraude aux clics à votre encontre.

La bonne chose est que si ces plates-formes fonctionnent, vous devriez rapidement commencer à voir les résultats dans vos données.

Comment se prémunir de la fraude aux clics ?

Il existe quelques étapes simples que vous pouvez suivre pour éviter la fraude aux clics.

Il s’agit d’un problème compliqué et il n’y a pas de solution miracle.

Ces étapes peuvent vous aider à repérer la fraude aux clics sur vos annonces, et à limiter son impact sur votre campagne publicitaire.

Configurer les exclusions IP sur Google Ads

Si vous avez analysé vos données et pensez que certaines adresses IP cliquent frauduleusement sur vos annonces, vous pouvez les ajouter à une liste d’exclusion dans Google Ads.

Limitez la diffusion d’annonces visuelles ou réduisez leur portée

Une grande partie de la fraude aux clics découle des éditeurs qui cliquent sur vos annonces sur leur site Web.

Si vous vous concentrez sur le retargeting avec vos annonces visuelles, les éditeurs seront moins susceptibles de voir vos annonces.

Concentrez-vous sur le ciblage publicitaire

Concentrez-vous sur votre public cible.

Plus votre annonce est diffusée auprès de personnes extérieures à votre public cible, plus elle est susceptible d’attirer l’attention des fraudeurs.

Diffusez vos publicités sur les réseaux sociaux

Les publicités sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram notamment) sont moins axées sur les mots clés, ce qui signifie qu’elles sont plus difficiles à rechercher.

Avec le ciblage intelligent, ces plates-formes vous en donnent toujours pour votre argent. La fraude aux clics y est plus rare.

Utilisez un logiciel de protection contre la fraude aux clics

Si vous pensez que la fraude aux clics vous coûte beaucoup d’argent, il est logique d’investir dans la protection de vos annonces. Gardez un œil sur vos analyses et évaluez si un logiciel de protection améliore votre retour sur investissement.

Conclusion

La fraude aux clics est un problème complexe qui pourrait affecter vos publicités en ligne.

Alors que Google et les autres moteurs de recherche prennent des mesures pour empêcher la fraude aux clics, et vous rembourser pour les clics illégitimes, ce n’est pas une science parfaite.

C’est pourquoi il est opportun d’adopter une approche proactive pour vous assurer de tirer le meilleur parti de votre campagne publicitaire.

Lorsque vous payez pour chaque clic, vous devez réaliser des ventes pour voir un retour sur votre investissement, mais si vous continuez à obtenir des clics frauduleux, cela n’est tout simplement pas possible.

Vous consacrez beaucoup d’efforts à la création de landing pages, et à la rédaction d’un contenu publicitaire percutant. Il est donc peut-être temps de commencer à protéger cet investissement.


popeo

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *